Talent TechnologyHumain VS Robot – Quand le cerveau l’emporte sur la machine

Un des sujets les plus débattus de nos jours est le triomphe imminent des machines sur l’humanité. Elles s’empareront du monde, de nos emplois et pourront fonctionner de façon autonome. Pourraient-elles devenir plus intelligentes que les humains? Même les esprits les plus brillants de notre époque, comme Stephen Hawking, Bill Gates et Elon Musk le pensent. L’intelligence artificielle reste cependant, artificielle. Voici des cas où le cerveau gagne sur la machine.   Le Cerveau prend...
Catenon World1 year ago193013 min

Un des sujets les plus débattus de nos jours est le triomphe imminent des machines sur l’humanité. Elles s’empareront du monde, de nos emplois et pourront fonctionner de façon autonome. Pourraient-elles devenir plus intelligentes que les humains? Même les esprits les plus brillants de notre époque, comme Stephen Hawking, Bill Gates et Elon Musk le pensent. L’intelligence artificielle reste cependant, artificielle. Voici des cas où le cerveau gagne sur la machine.

 

Le Cerveau prend le dessus sur le Robot

 

En 1996, Garry Kasparov,  l’esprit d’échecs le plus brillant de son époque, a battu le robot intelligent Deep Blue d’IBM dans un match de six parties. Ça n’est pas passé loin, mais l’esprit humain remporta la victoire. Cependant, un an plus tard, Deep Blue pris sa revanche, et la victoire.

 

En 2019, un système de débat d’intelligence artificielle vieux de six ans a été mis à l’épreuve. Il s’est opposé à l’un des praticiens les plus célèbres et décorés du monde, Harish Natarajan. Après un échange de 25 minutes, la victoire fut remise au cerveau humain. IBM n’a pas été en mesure de prouver que les robots peuvent triompher sur l’homme. Le débat exige de la créativité, de l’éloquence élective et de la pensée critique. Contrairement aux échecs, il faut connecter et convaincre les gens d’une opinion et d’un point de vue. Ces qualités sont spécifiques à l’intelligence et la conscience humaines.

 

Le “premier hôtel robotique au monde” au Japon s’est vu couper l’alimentation de plus de la moitié de ses 243 robots. L’hôtel a reçu des plaintes selon lesquelles, les robots étaient inefficaces et que les clients préféraient le contact humain. Le personnel de l’hôtel était composé de robots concierges, robots porteurs, animateurs, nettoyeurs… Cependant, il s’est avéré que les robots n’étaient pas si efficaces. Ils n’ont pas passé un jour sans avoir besoin d’assistance humaine. Le pianiste ne jouait pas réellement au piano, et des des robots d’assistance présents disaient : “Veuillez me poser une question, mais ne me posez pas de question difficile parce que je suis un robot.”

 

Domaines où l’Intelligence Humaine gagnera toujours contre l’Intelligence Artificielle

 

  • Communication

Il est très peu probable que les emplois exigeant un certain niveau de communication soient automatisés. De nombreux emplois nécessitent des compétences de communication comme la persuasion, l’humour, l’empathie ou la confiance. Par exemple, les professions de santé, d’éducation, de psychologie ou de vente emploient une gamme exhaustive de compétences sur la façon de converser, de partager, d’interagir et de répondre à d’autres personnes.

Les vendeurs doivent jouer sur les émotions humaines. Pour concevoir le résultat souhaité et le vendre, les vendeurs ont besoin d’un sens de l’intuition, qui est propre à l’intelligence humaine. Les machines ne peuvent pas adapter leur stratégie à une personnalité spécifique, être polyvalentes ou s’adapter. La vente de produits ou de services plus complexes comme des vacances ou des nouveaux systèmes de TI exigent un niveau de compétences qui ne peut pas être remplacé par des robots.

 

  • Pensée Critique et Résolution de Problèmes non Structurés

L’intelligence d’un robot vient de sa programmation. Les langages de programmation sont si stricts que tout quel type de divergence peut rendre le programme obsolète, et le robot inutile. Une autre soft skill propre aux humains est la pensée critique. L’intelligence artificielle est surtout utilisée pour effectuer des tâches répétitives et routinières. Elle est cependant incapable d’agir face à des éventualités qui vont au-delà de ce pour quoi elle a été programmée. Les humains ont de l’instinct, voient les différentes façons d’aborder un problème et peuvent établir des liens sans qu’ils ne soient visibles. Il est impossible pour un robot de résoudre un problème où les règles ne sont pas définies. La plupart des nouvelles situations nécessitent une intervention humaine. Après une mise à jour, une fixation ou l’introduction d’une nouvelle programmation, le robot peut continuer à travailler.

Par exemple, dans l’industrie juridique, les robots peuvent être utilisés pour aider à identifier des documents pertinents. L’analyse, les solutions, le débat et le jugement doivent néanmoins être effectués par un professionnel humain. Dans l’industrie médicale, bien que les robots soient en mesure de diagnostiquer une maladie et même d’effectuer une opération, seul un humain serait en mesure de réagir et gérer des complications.

  • Créativité

La créativité regroupe les inventions, les idées originales et les pièces capturant et exprimant l’émotion humaine. Par conséquent, la créativité est générée par l’esprit humain unique et la façon dont il pense. Ces dernières années, les robots ont été en mesure de créer des pièces créatives. L’IA peut créer de la musique, de l’art, des pièces d’écriture, mais ces œuvres manquent d’une touche de créativité humaine. Ces œuvres sont générées en imitant l’information d’entrée, et exécutées sans conscience ou compréhension. Des recettes ou citations inspirantes générées par l’IA, bien qu’innovatrices et intéressantes, restent la preuve que les robots manquent encore d’un certain quelque chose pour être créatif.

Par conséquent, il est peu probable que des emplois exigeant une véritable créativité, comme la musique, les arts visuels et de la scène, l’écriture, même de l’ingénierie et du marketing, soient jamais exécutés par autre chose qu’un humain.

 

L’Intelligence Artificielle et les robots sont le sujet de nombreuses controverses fascinantes, où ils prendront d’assaut le marché du travail, voire le contrôle du monde. Cependant, comme nous l’avons déjà dit, l’intelligence artificielle reste artificielle et ne peut être comparée à l’intelligence humaine et ses nuances. Les machines ne peuvent pas avoir de culture, la façon humaine de transmettre les significations et le contexte au fil du temps. Bien que les machines intelligentes soient capables de choses remarquables, elles ne peuvent pas correspondre et se mesurer à un cerveau humain.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Politique de commentaire | Politique de confidentialité

Related Posts

{{ image }}

{{ title }}

{{ date }} {{ comments }}
{{ readingtime }} {{ viewcount }}
{{ author }}
{{ image }}

{{ title }}

{{ date }} {{ comments }}
{{ readingtime }} {{ viewcount }}
{{ author }}
{{ image }}

{{ title }}

{{ date }} {{ comments }}
{{ readingtime }} {{ viewcount }}
{{ author }}